Souscription : les objecteurs en service civil, 1964-1969

dimanche 12 novembre 2017
par  A.B.
popularité : 27%

JPEG - 9.8 ko
Projet réalisé par un petit groupe autour de Pierre Sommermeyer, Sylvie Knoerr-Saulière, Anita et André Bernard pour conserver ces documents fragiles qui font le lien des luttes non-violentes entre l’obtention du statut et le combat de Larzac.
CIVILS, IRREDUCTIBLEMENT !
par Jo Rutebesc (anagramme du mot « objecteurs »)

Objecteurs en service civil - Service civil et refus de servir 1964-1969

Editions libertaires et la Libre Pensée autonome, 400 p.

Pour pouvoir publier ce livre de 400 pages, nous lançons une souscription. Voir ci-dessous.

Pour la vente en ligne, veuillez aller sur le site Louis Lecoin : www.louis-lecoin.fr


« Les lits sont mal faits » morigène le directeur. Où sommes-nous ? A l’armée, au pensionnat, en colonie de vacances, en prison ?

En fait, il s’agit du directeur du Service de la Protection civile s’adressant à des objecteurs de conscience cantonnés à Brignoles. Ces lits « mal faits » ne sont qu’une toute petite partie de ce qui se produit lors de la rencontre entre d’anciens militaires, reconvertis dans la Protection civile, et des objecteurs de conscience.

La première loi sur l’objection de conscience fut votée le 22 décembre 1963. C’était l’aboutissement dune longue grève de la faim de Louis Lecoin et, en 1964, les objecteurs furent regroupés à Brignoles, dans le Var, au sein de la Protection civile pour lutter contre les feux de forêt.

Mais rien n’était réellement prévu pour occuper ces jeunes, sinon qu’on tenta de leur imposer une discipline militaire et l’obligation de travailler pour le Défense nationale. Devant le refus de certains, les CRS les embarguèrent et les enfermèrent dans une caserne. Voir rubrique Un jeûne de quinze jours s’ensuivit...Voir rubrique

Par la suite, les objecteurs purent choisir leurs affectations (Affaires culturelles, bidonnvilles, hôpitaux, animations rurales, etc) et continuer à demeurer civils et à être responsables de leurs actes avec la possibilité de discuter les consignes, etc.

Volontaires pour un service civil dans un premier temps, certains orientèrent leur action vers un refus total de servir....Cette lutte se situe dans la continuation d’un autre refus : celui de participer à la guerre d’Algérie, marqué par une pratique de désobéissance civile et d’action non-violente.

Cette aventure est connue par les « Lettres » et « Courriers » ronéotés que les objecteurs envoyèrent à leurs amis et que nous publions ici.

Le 28 mai 1997 est annoncée la « professionnalisation » des armées ; en 2002, la conscription prend fin.

Temporairement ?


Extrait du sommaire
*****

Présentation de Sylvie Knoerr-Saulière - 2017 : Objecteurs de conscience français, 1964-2001.

Pierre Sommermeyer - 2017 : A l’origine des « Lettres de Brignoles ».

Ambroise Monod - 2017 : Brignoles.

- Cahier vert : Le camp de Brignoles, construction du cantonnement, incendies de forêt
- Courrier des objecteurs de conscience
- Lettres de Brignoles, n° 1 à 7

Claude Duval - 2017 : De Brignoles à Uzès

PNG - 42.9 ko
Cliquez dessus

La dispersion

- Lettre des objecteurs en service civil n° 8
- Lettre des objecteurs n° 12
- Oust en Ariège : Lettres n° 8, 15 et 16
- De Noisy-le-Grand à Bordelongue : Lettres n° 8 à 19
- Autres endroits : Lettres n° 10 à 19

- Un mariage

- Refuser de servir ?

Cinquante ans après : 2017

- Claude Duval
- Jean-François Aupetitgendre
- Dominique Morel
- Michel Verdet
- Philippe Girodet


Bulletin de souscription
*****

Ce livre édité par les Editions libertaires et la Libre Pensée autonome, dans le cadre de la collection Désobéissances libertaires, sera en vente dans les librairies au prix de 20 €. Nous vous le proposons moins cher afin de nous permettre de le publier au plus vite. En fonction du nombre d’exemplaires acheté le prix unitaire est dégressif. Merci de faire votre choix et de nous renvoyer ce bulletin avec votre chèque à l’ordre de Libre Pensée autonome à cette adresse :

Libre Pensée autonome - Les Amis d’André Arru - Cité des associations
Boîte aux lettres 148 - 93, La Canebière, 13001 Marseille

- 1 exemplaire : 16,50 €
- 5 exemplaires : 75 €
- 10 exemplaires :135 €
- 20 exemplaires :240 €

Votre nom : ............................................................................................

Votre adresse : ........................................................................................

...................................................................................................................

Votre courriel : ..........................................................................

Pour la vente en ligne, veuillez aller sur le site Louis Lecoin : www.louis-lecoin.fr

Suite de notre site


Navigation

Articles de la rubrique

  • Souscription : les objecteurs en service civil, 1964-1969