2011 La situation en Palestine

dimanche 8 janvier 2012
par  A.B.
popularité : 17%

JPEG - 1.6 ko
JPEG - 16.1 ko
Dossier établi par le Groupe de travail Soutien à la résistance populaire

LA RÉSISTANCE POPULAIRE NON-VIOLENTE EN PALESTINE EN 2011

Un mouvement en développement

Alors que les media parlent essentiellement de violence au sujet de ce qu’ils nomment le « conflit israélopalestinien », on ne connaît guère le mouvement de résistance populaire non-violent en Palestine, pourtant en plein essor.

Apparu en 2003 à Mash’a puis à Budrus, localités situées au nord-ouest et à l’ouest de Ramallah, il a été popularisé à partir de 2005 grâce au dynamisme créatif et à l’ampleur de vue (cf. l’organisation chaque annéed’une conférence internationale),voir rubrique, du comité populaire de Bil’in, où le tracé initial du mur conduisait à 60 % l’annexion des terres commencée bien antérieurement.

En 2011, 25 comités de résistance populaire sont mentionnés (19 l’étaient en 2010) avec des actions de résistance régulières dans au moins douze lieux. De 60 à 4500 personnes (Sheikh Jarrah 15 juillet 2011) participent à l’une ou l’autre des manifestations hebdomadaires.

En quoi consiste cette résistance ?

Pour lire la suite cliquez dessus
PDF - 1.2 Mo

Suite des rubriques Palestine


Navigation

Articles de la rubrique

  • 2011 La situation en Palestine