Annexes 1957 - début 1960 : Les Trente au Pont-d’Ain en avril 1960
Article mis en ligne le 2 janvier 2012
dernière modification le 27 décembre 2013

par A.B.

Pourquoi nous protestons contre l’assignation à résidence.

Au Pont-d’Ain avec les Trente.
Comment participer sans risquer la prison ?

Les noms des Trente (extrait de notre livre).

Les Trente auraient été trente-deux. Avec le temps, nous ne désespérons pas de compléter cette liste. [1].

Il s’agit de : Georges Abadia, Christian Courtois, Robert Di Giacomo, Jacques Drouet, André Dupont (dit « Aguigui » ou « Mouna »), Philippe Ferrand, Bernard Gaschard, Roger Hémon, Jo Hétier, Georges Humbert, Hamdani Lakehal-Ayat, Jean-Pierre Lanvin, Georges Mailfert, Robert Malinges, Arnaud de Mareuil, Claude Michel, Joseph Monsarrat, Pierre Morael, Jean-Marie Moussali, Jean Neveu, Jo Pyronnet, Antoine Robini, Jean Rogier, Jacques Tinel, Daniel Wintrebert, etc.

Que faisaient-ils avant de s’engager dans l’action contre les camps ?

Extrait du journal de l’ACNV, n° VI, mai-juin 1960

Voir suite des annexes